Isolation – Greg Egan

Je viens de terminer Isolation de Greg Egan sorti en livre de poche. Si je me suis forcé à le terminer, c’est pour pouvoir donner un avis dessus. Je n’ai pas aimé, mais alors pas du tout. Je dirai même plus, le livre ne restera pas longtemps dans ma bibliothèque. Je suis tellement déçu par ce livre que je ne veux même plus m’intéresser à Axiomatique ! (là je dis une bêtise car j’ai acheté Axiomatique).

Au début ça commence comme un thriller où le personnage principal est censé retrouver la trace d’une femme qui a disparu d’un asile. Puis on nous parle de la bulle qui entoure le système solaire et empêche de voir les autres étoiles de la galaxie. Mais une sonde peut franchir cette bulle sans problème. Jusque là c’est toujours bien. Ca s’améliore quand on aborde le chat de Schrodinger et la physique quantique.

Mais après 100 pages, Egan décide de nous parler de mod (programme qu’on peut implanter dans le cerveau), et les 200 pages suivantes se passent dans la cervelle du personnage principal. Le héros doute d’un mod qu’on lui a implanté qui le rend fidèle à une entreprise. Et pendant 200 pages il nous bassine avec ses doutes. La fin de l’histoire part un peu en eau de boudin. A la limite on ne s’intéresse pas à ce qui arrive à New Hong-Kong. A mon avis, Egan a fumé la moquette avant d’écrire ce livre. Et si c’est ça son meilleur livre, alors je me passerai volontiers des autres.

Ce livre convient peut-être à quelqu’un qui aime du Dick, mais certainement pas à quelqu’un qui aime du Hamilton ou du Banks. De plus, Hamilton s’en tire largement mieux dans la nano-technologie décrite dans son cycle L’aube de la nuit.

Si vous êtes un fan de Dick, ce livre est pour vous. Si vous aimez le cyberpunk, ce livre est pour vous. Si vous aimez la physique quantique, achetez-vous un livre de vulgarisation scientifique ou le dernier science et avenir consacré au chat de Schrödinger. Si vous aimez les espaces intergalactiques et l’aventure, passez votre chemin.

J’espère avoir une vue plus positive de Greg Egan en lisant prochainement le premier tome de ces nouvelles.

Une réponse à “Isolation – Greg Egan

  1. Merci bien de m’avoir fait découvrir un roman de SF que je ne connaissais pas. Encore merci:D

    (Même si l’article date de Décembre 2007)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s