Le miroir aux éperluettes – Sylvie Lainé

Sylvie Lainé, voilà un auteur que je n’ai jamais lu auparavant, et pourtant elle est connue par bon nombre d’amateurs de SF. Cela provient sans doute du fait que je ne lis pas les revues de SF, et à de très rares occasions Galaxies ou Bifrost. La plupart du temps je lis les chroniques concernant les sorties SF, et j’oublie  complètement les nouvelles qui s’y trouvent. Sauf si ces dernières se rapportent à un de mes auteurs préférés. L’initiative d’ActuSF m’a en somme incité à découvrir Sylvie Lainé avec un certain retard (alors que je lis de la SF depuis que l’homme a posé son pied sur la Lune). Sur le newsgroup SF j’avais demandé qui elle était et quelle genre de SF elle écrivait. Et les réponses allaient dans deux sens différents : une SF poétique ou des textes pour filles. Après m’être fait ma propre opinion en lisant ce petit recueil de nouvelles, je n’abonderai dans aucun des deux sens.Ce petit recueil, préfacé par Jean-Claude Dunyach, comprend six nouvelles principalement axées sur la rencontre de l’autre et sur la manière d’appréhender les choses. Pas de grandes envolées intergalactiques mais voilà une science-fiction proche de notre quotidien, qui pourrait se produire dans un avenir  proche. Ces nouvelles écrites à la première personne nous font mieux comprendre les motivations des personnages principaux. Sylvie Lainé nous prend par la main et nous amène dans ces rencontres insolites parfois virtuelles.

J’ai lu ce recueil de 90 pages entrecoupé par des livres d’analyses et méthodologies. Ce n’est pas la meilleure des solutions. Mais j’ai essayé de lire chaque nouvelle d’une seule traite. Mes préférées sont La bulle d’Euze et Un signe de Setty. Pour la première j’aurais préféré une fin plus heureuse pour le personnage principal, et pour la seconde, Sylvie Lainé nous entraine dans un monde qui anticipe les réalités virtuelle du style Second Life. Par contre celle qui m’a le plus surpris c’est Un rêve d’herbe, nouvelle qui aurait pu s’appeler Le cerisier.

Un petit recueil sympa qui se laisse lire agréablement et qui j’espère incitera Sylvie Lainé a encore être publiée en livre. Comme elle le dédicace, c‘est un bon voyage de l’autre côté du miroir au pays des éperluettes.

Le miroir aux éperluettes, Sylvie Lainé, ActuSF (Les 3 souhaits)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s