Le chateau de Lord Valentin – Olivier Jouvray et David Ratte

Je me souviens avoir lu Le château de lord Valentin au début des années quatre- vingt, lorsqu’il était sorti chez Laffont. Voici que près de trente ans plus tard Olivier Jouvray, David Ratte et Myriam Lavialle nous font revivre l’univers de  Majipoor à travers une BD de très bonne facture. Cette BD vient naturellement se rajouter aux adaptations déjà disponibles dans la collection Cherche Futurs des éditions Soleil.

L’histoire se passe sur Majipoor, une planète géante, sur laquelle on suit Valentin qui a perdu la mémoire. La seule chose dont il se souvient, c’est son prénom. A proximité de Pidruid, la grande ville qui se trouve à l’ouest du continent de Zimroël, Valentin fait la connaissance de Shanamir, un jeune berger. A deux, ils seront engagés dans une troupe de saltimbanques et parcourront les différents continents de Majipoor.

Au sein de la troupe de Zalzan, un Skandar, Valentin deviendra jongleur. Il y rencontrera la belle Carabella et une série de compagnons issus de races différentes. L’histoire pourrait paraitre simple et est un vrai prétexte pour nous faire découvrir cette grande planète. Mais les cauchemars de Valentin et la recherche de son identité réelle vont devenir le sujet le plus important. Valentin découvrira qu’il n’est pas un simple jongleur, mais le Coronal de Majipoor, que son identité à été usurpée par quelqu’un d’autre. Lui et ses compagnons de voyages, vont affronter des périls au cours de leur long périple sur les continents de Majipoor, jusqu’à ce que Valentin retrouve son château et redevienne le Coronal de Majipoor. Histoire classique de Robert Silverberg, mais vraiment bien adaptée en BD.

Je me souviens que ce livre m’avait dépaysé à l’époque de sa sortie.  Curieusement la bande dessinée arrive au même résultat. C’est-à-dire faire découvrir un monde original où se côtoient différentes races,  et sur lequel des intrigues visent le pouvoir. La seule question que je me suis posé par rapport au roman, c’est que je ne me souvenais pas que les Skandars aient une tête de loup. Mais la BD reflète tellement bien le livre, que ce n’est qu’un détail.

Olivier Jouvray, David Ratte et Myriam Lavialle ont fait un excellent travail. Car il n’a pas dû être évident d’adapter ce roman assez volumineux au cadre plus strict d’une bande dessinée. Bien sûr cette BD n’est que la première partie du roman.

J’espère que les auteurs de cette adaptation penseront à ajouter dans le dernier tome une carte de Majipoor, qui reprend le périple de Valentin jusqu’à son château. Ces cartes existaient dans le livre d’origine et permettaient aux lecteurs de mieux suivre la progression de Valentin. Ce n’est pas indispensable à la lecture, mais ce serait un petit plus qui serait le bienvenu.

Le château de Lord Valentin est une excellente BD de fantasy, dont on attend la suite avec impatience. Pour ceux qui n’ont jamais lu le roman, cette adaptation leur est toute désignée. Et pour les nostalgiques comme moi, c’est un bonheur de retrouver Valentin en bande dessinée.

Olivier Jouvray, David Ratte, Myriam Lavialle, Cherche Futurs, Soleil (2009, 48 pages)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s