Betelgeuse, l’intégrale – Léo

Dargaud a récemment réédité l’intégrale de Betelgeuse de Léo. Le cycle de cinq BD n’était plus disponible en intégrale. Et les quelques-unes qui étaient proposées sur le Web étaient vendues à des prix dissuasifs. Heureusement, Dargaud a réédité le cycle. On a donc les 5 BD suivantes dans cette intégrale :

  1. La planète
  2. Les survivants
  3. L’expédition
  4. Les cavernes
  5. L’autre

On retrouve Kim Keller, l’héroïne principale du cycle Aldebaran. Cette dernière revient sur Aldebaran-4, après avoir visité la Terre. Entretemps, elle s’est séparée de Marc Sorensen, qui a décidé de devenir pilote.

Encore une fois, Léo nous émerveille par ces splendides paysages extraterrestres. Il fait tout simplement rêver le lecteur. Comme précédemment, il crée une faune originale, où ce qui parait beau peut parfois être très dangereux. Le danger est pratiquement présent en permanence dans cette nouvelle entreprise. Aventure qui parait limpide au début, mais qui rapidement s’avère plus mystérieuse qu’on ne le pense. L’intrigue de départ tourne autour d’un vaisseau de colons, dont une bonne partie de l’équipage est morte et l’autre partie a survécu en descendant sur la planète Betelgeuse-6.

Avec ses 24 ans, Kim Keller peut paraitre trop jeune et sans expérience par rapport à la mission qui lui est confiée par son amie Alexa Komarova. Le vaisseau Konstantin Tsiolkowsky ne donne plus signe de vie depuis six ans, et se trouve en orbite autour de Betelgeuse-6 la sixième planète du système de Betelgeuse. La mantrisse d’Aldebaran dirige de curieuses antennes vers Betelgeuse.

À bord d’un nouveau vaisseau, une nouvelle expédition est chargée de retrouver les colons. Mais lorsque celle-ci retrouve le Konstantin Tsiolkowsky, un mystérieux virus informatique perturbe le vaisseau de Kim. Ce qui force l’équipage à descendre sur la planète Betelgeuse-6. Au passage, il récupère deux survivants qui étaient encore sur le vaisseau des colons, et qui venaient récemment de se réveiller de leurs caissons d’hibernation.

Lorsque Kim Keller arrive sur Betelgeuse-6, elle a difficile à se faire respecter par les deux factions qui se sont formées après les incidents du vaisseau de colons. Elle découvre un embryon de société diriger par des militaires, qui imposent aux femmes de procréer chaque année. Kim propose aux deux parties de monter une expédition qui permettra d’en apprendre plus sur les Iums, sorte d‘animaux intelligents qui ont développé une certaine hostilité depuis qu’un humain a tiré sur eux.

Voilà l’histoire lancée. L’aventure parsemée de drame, va permettre à Kim de découvrir l’existence d’autres mantrisses, et même de rencontrer un extraterrestre qui étudie les humains. Kim sortira de cette aventure avec plus de maturité. On pourrait penser que ce cycle est plus faible que le premier. En fait, il n’en est rien. Le lecteur d’Aldebaran est moins surpris par la suite des événements qui se déroulent dans Betelgeuse. Mais l’histoire reste très originale. Et les différents caractères créés par Léo, combinés à de nouvelles révélations sur les mantrisses, font de ce cycle une suite à la hauteur d’Aldebaran.

Ceux qui ont aimé le premier cycle liront naturellement ce second cycle. Il peut se lire de manière indépendante, sans avoir lu Aldebaran. Mais c’est préférable de commencer Aldebaran, car dès qu’on parle de la mantrisse, on se réfère nécessairement au premier cycle. C’est d’ailleurs un élément principal de l’histoire.

Les histoires écrites et dessinées par Léo sont fréquemment en cinq parties. Canevas idéal pour une histoire bien développée, qui convient parfaitement aux intégrales. Encore une fois, Léo fait un travail extraordinaire autant dans son scénario que dans ses dessins. C’est de l’aventure et de la science-fiction à l’état pur. Vraiment excellent.

Betelgeuse l’intégrale, Léo, Dargaud 2011

6 réponses à “Betelgeuse, l’intégrale – Léo

  1. J’ai aussi beaucoup apprécié ce qu’a fait Léo! Ce sont des BDs exceptionnelles avec des histoires et des graphismes qui vous coupent le souffle.

  2. J’ai toutes les BD de cet auteur, et je dois avouer que je les apprécie énormément.
    Une belle découverte.

  3. Je vous livre La quatrième de couverture ainsi que quelques extraits, et vous souhaite une belle relecture ou découverte.

  4. De quoi susciter les jalousies et envies des autres filles qui s’en mefient mais egalement l’occasion pour elle de trouver les alliées qui pourront l’aider dans son enquête.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s