Flash Gordon intégrale 1937-1941 – Alex Raymond

Le deuxième tome de l’intégrale Flash Gordon dessinée par Alex Raymond est sorti aux éditions Soleil. On retrouve notre héros sur Mongo en compagnie de Dale Arden et du professeur Zarkov. Après les hommes-crocs, Flash Gordon se retrouve sur Arboria, au palais du prince Barin. La guerre gronde et Barin semble être le seul à pouvoir arrêter la guerre.

Il y a plus de rebondissements dans ce second tome, où on voit Flash Gordon partir à la poursuite de Grombo qui a failli le tuer, puis être capturé par Ming, avoir un simulacre d’exécution avant de s’échapper. Et plus tard se battre contre l’empereur, le vaincre et en faire son prisonnier. Ce tome est l’occasion de continuer l’exploration de Mongo. Les scènes s’enchainent les unes à la suite des autres, et on ne se rend pas compte que cela ne fait qu’une seule histoire.

C’est toujours superbement dessiné par Alex Raymond. Chaque planche est un vrai délice, un vrai joyau du neuvième art. On peut imaginer qu’à l’époque où cela a été publié pour la première, les lecteurs attendaient patiemment une semaine pour pouvoir lire les planches suivantes.

Le format à l’italienne permet une lecture plus facile, plus claire, ou tout simplement une lecture plus approfondie de ce cycle. Car chaque planche recèle une quantité de détails, d’actions, de décors et de personnages, qui font que le lecteur est en permanence émerveillé par l’ingéniosité et l’imagination d’Alex Raymond. Pas de temps mort dans cette bande dessinée qui a près de trois quarts de siècle.

flash2_p2

Personnellement, je trouve que c’est la référence absolue en matière d’aventure épique, d’action et de science-fiction. Le seul auteur qui s’approche d’Alex Raymond, c’est Edgar P. Jacob un autre grand de la bande dessinée. On retrouve cette même soif d’aventure épique dans le cycle de Mars/Barsoom/Jon Carter d’Edgar Rice Burroughs. La qualité est au rendez-vous de cette version restaurée et ce serait impardonnable pour un amateur de science-fiction et de bande dessinée de ne pas avoir ce classique dans sa bibliothèque, surtout qu’il s’agit d’une très belle version.

L’intégrale contiendra trois tomes. Il n’en manque donc plus qu’un pour terminer ce cycle. En attendant le dernier tome, je conseille au lecteur de savourer ce second tome et de relire le premier. Un classique de la science-fiction et de la bande dessinée, proposée par les éditions Soleil. Une réussite.

On trouvera sur mon blog la chronique du tome 1 ici.

Flash Gordon inégrale tome 2 – 1937-1941, Alex Raymond, Editions Soleil, 2013, 208 pages

Flash Gordon 2

4 réponses à “Flash Gordon intégrale 1937-1941 – Alex Raymond

  1. J’ai eu les deux tomes à noël et je partage complètement ton avis ! C’est LA référence. Un must pour moi.

  2. Ca me rappelle des souvenirs d’enfance, je me souviens notamment que « le journal de Mickey » diffusait des épisodes… Un « pulp » culte !

  3. Si vous faites quelques brocantes , n’oubliez pas GUY L’ ECLAIR !!!
    Et pour le cinéma , repassez-vous le FLASH GORDON de Dino DE LAURENTIS , un pur moment de détente et tellement quitchissime !!!
    Il n’a pas pris une ride , car il est intemporel ………

  4. Ah voilà, c’était le « Guy l’éclair » de mon enfance !😀 J’étais tellement fan que j’avais d’ailleurs vu le fameux film en question… Que de beaux souvenirs d’enfance !😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s