Archives de Tag: Flash Gordon

Flash Gordon intégrale 1937-1941 – Alex Raymond

Le deuxième tome de l’intégrale Flash Gordon dessinée par Alex Raymond est sorti aux éditions Soleil. On retrouve notre héros sur Mongo en compagnie de Dale Arden et du professeur Zarkov. Après les hommes-crocs, Flash Gordon se retrouve sur Arboria, au palais du prince Barin. La guerre gronde et Barin semble être le seul à pouvoir arrêter la guerre.

Il y a plus de rebondissements dans ce second tome, où on voit Flash Gordon partir à la poursuite de Grombo qui a failli le tuer, puis être capturé par Ming, avoir un simulacre d’exécution avant de s’échapper. Et plus tard se battre contre l’empereur, le vaincre et en faire son prisonnier. Ce tome est l’occasion de continuer l’exploration de Mongo. Les scènes s’enchainent les unes à la suite des autres, et on ne se rend pas compte que cela ne fait qu’une seule histoire.

C’est toujours superbement dessiné par Alex Raymond. Chaque planche est un vrai délice, un vrai joyau du neuvième art. On peut imaginer qu’à l’époque où cela a été publié pour la première, les lecteurs attendaient patiemment une semaine pour pouvoir lire les planches suivantes.

Le format à l’italienne permet une lecture plus facile, plus claire, ou tout simplement une lecture plus approfondie de ce cycle. Car chaque planche recèle une quantité de détails, d’actions, de décors et de personnages, qui font que le lecteur est en permanence émerveillé par l’ingéniosité et l’imagination d’Alex Raymond. Pas de temps mort dans cette bande dessinée qui a près de trois quarts de siècle.

flash2_p2

Personnellement, je trouve que c’est la référence absolue en matière d’aventure épique, d’action et de science-fiction. Le seul auteur qui s’approche d’Alex Raymond, c’est Edgar P. Jacob un autre grand de la bande dessinée. On retrouve cette même soif d’aventure épique dans le cycle de Mars/Barsoom/Jon Carter d’Edgar Rice Burroughs. La qualité est au rendez-vous de cette version restaurée et ce serait impardonnable pour un amateur de science-fiction et de bande dessinée de ne pas avoir ce classique dans sa bibliothèque, surtout qu’il s’agit d’une très belle version.

L’intégrale contiendra trois tomes. Il n’en manque donc plus qu’un pour terminer ce cycle. En attendant le dernier tome, je conseille au lecteur de savourer ce second tome et de relire le premier. Un classique de la science-fiction et de la bande dessinée, proposée par les éditions Soleil. Une réussite.

On trouvera sur mon blog la chronique du tome 1 ici.

Flash Gordon inégrale tome 2 – 1937-1941, Alex Raymond, Editions Soleil, 2013, 208 pages

Flash Gordon 2

Publicités

Flash Gordon intégrale 1934-1937 – Alex Raymond

Les éditions Soleil rééditent un classique de la science-fiction, mais aussi de la bande dessinée, Flash Gordon dessiné par Alex Raymond. Ce premier tome reprend les planches de 1934 à 1937. On peut supposer que les éditions Soleil nous sortiront l’intégrale, comme c’est le cas pour Tarzan ou Prince Valiant.

Flash Gordon, c’est l’aventure à l’état pur, avec en toile de fond de la science-fiction et un univers qui va captiver le lecteur par son originalité. Le personnage est créé à une époque où Buck Rogers fait déjà le bonheur des lecteurs. On peut pratiquement dire que Flash Gordon est le concurrent direct de Buck Rogers. Créé à l’époque des pulps,

Flash Gordon, c’est un célèbre joueur de Polo diplômé de Yale, qui va croiser sur sa route Dale Arden, celle qui deviendra sa compagne. Ils vont se rencontrer sur un vol transcontinental, qui en plein vol va être endommagé par une comète. Dans cette première scène, Flash Gordon est déjà le héros qu’on espère voir au fil des pages. Lui et Dale Arden atterrissent dans la propriété du docteur Zarkov, un savant illuminé (pour ne pas dire fou) qui a construit une fusée pour se rendre sur la comète qui perturbe la Terre. Flash et Dale n’ont pas le choix, sous la menace d’une arme, ils doivent monter dans la fusée et accompagner Zarkov dans son périple vers Mongo. Le trio est formé et chaque personnage pourra se reposer sur les deux autres.

136-187-Flash Gordon vol 1 STRIP 1936 27718.indd
Ici commence une aventure dans laquelle Alex Raymond se donne à cœur joie en nous présentant un monde qui mélange technologie et passé, où les personnages ont des empreintes fortes, en particulier l’empereur Ming et sa fille Aura, mais aussi Barin et Vultan. Les dangers sont permanents pour Flash tandis que Dale est l’objet de toutes les convoitises. Les personnages vont de Charybde en Scylla quasi en permanence. Une bande dessinée épique, qui à l’époque se distinguait des autres par son rythme, par ses scènes d’actions, et tout simplement par son imagination.

Flash Gordon a aussi inspiré beaucoup d’auteurs de romans ou de bandes dessinées. Le plus célèbre d’entre eux est certainement Edgar P. Jacobs qui a dessiné le rayon U (qui est presqu’une copie conforme de Flash Gordon), puis qui a créé les personnages de Blake et Mortimer, qui deviendront également une légende dans le domaine de la bande dessinée belge. George Lucas s’est aussi inspiré de Flash Gordon pour créer Star Wars.

Flash Gordon est né à une époque où Edgar Rice Burroughs avec ses cycles de Tarzan et John Carter/Mars/Barsoom transportait le lecteur vers d’autres continents ou d’autres planètes. C’est aussi l’époque où Hugo Gernsback crée Amazing stories, un magazine de science-fiction. Une époque foisonnante où les auteurs et dessinateurs ne manquaient pas d’imagination, où l’histoire et l’action prenaient le pas sur la vérité scientifique. Quelques années après la sortie de Flash Gordon, les comics feront leur apparition (Superman, Batman, Spectre, etc.). Le héros d’Alex Raymond est un modèle pour bon nombre d’auteurs qui s’en inspireront.

Cette réédition (qui n’est pas la première des éditions Soleil) est la bienvenue pour ceux qui ne trouvaient plus la dernière édition, si ce n’est à des prix prohibitifs, et pour ceux qui veulent découvrir une science-fiction épique qui ressort aujourd’hui avec des films comme John Carter.
Flash Gordon est une des bandes dessinées fondatrices de la science-fiction. À notre époque, cela peut paraître simpliste, mais cela reste une des références qui ont permis le développement du genre à travers les romans, les BD ou les films.

Les éditions Soleil proposent une belle version de l’œuvre d’Alex Raymond, dans un format presque carré. Intégrale qui nous explique la légende du personnage ainsi que l’héritage qu’il nous laisse. Des photos et des croquis appuient cette présentation et font de ce livre un vrai collector. Une BD qu’il faut avoir dans sa bibliothèque. Des héros comme Flash Gordon, on en fait plus, car le moule est cassé depuis longtemps !

Flash Gordon intégrale volume 1 – 1934-1937, Alex Raymond, Soleil âge d’or, 208 pages, 2013

 Flash-Gordon-soleil