Nico T.1 & 2 – Berthet et Duval

Bande dessinée de science-fiction, ou plutôt uchronie et thriller. Berthet et Duval nous présentent ici une Terre différente de la notre. Une Terre qui en 1947 a vu le crash de soucoupes volantes extraterrestres à Rosswell et en Sibérie. Américains et Russes décident d’exploiter les différentes technologies extraterrestres, et en 1966, année où se passe l’histoire, la physionomie du monde n’est plus celle que nous avons connue. Les deux blocs est-ouest sont toujours présents et la guerre froide est toujours d’actualité.

Nico est l’héroïne principale de ces deux tomes. Grande blonde, charmante et intelligente, elle est un agent secret à la CIA. Quand elle était gamine elle avait assisté au crash d’une des soucoupes volantes. Envoyée à Paris pour ce qui devait être une mission de routine, elle se fait piégée et est accusée d’un meurtre. Le milliardaire, soupçonné de détenir des informations technologiques, qu’elle devait droguer grâce à une bague, meurt prématurément.  En fait le soporifique caché dans la bague a été remplacé par un poison mortel, à l’insu de Nico. Commence alors une folle poursuite qui permet à la jeune femme de rencontrer sur son chemin Fidèle Castro, un tueur travaillant pour les services de renseignements de l’est qui va l’aider.

En dehors du face à face KennedyStaline, on découvre un Eisenhower comploteur contre son propre pays, près à utiliser des armes atomiques pour arriver à ses fins et faire main basse sur la technologie de la troisième soucoupe volante.

Le dessin fluide de Berthet est un vrai régal. On retrouve le style retro de la série Pin-up. Il arrive à intégrer dans celui-ci une part non négligeable de science-fiction (par exemple des véhicules utilisant l’antigravité). Cette série a un petit côté Blake et Mortimer qui attirera certainement les lecteurs qui recherchent à la fois de l’action et de la science-fiction. De son côté, Duval nous a concocté un scénario plaisant et facile à suivre, avec un fil secondaire dans lequel Nico recherche ses vrais parents. Elle travaille sous les ordres de son père adoptif, qui fait également partie de la CIA.

Les deux tomes ne forment qu’une histoire dans laquelle on découvre qu’une troisième soucoupe volante s’est crashée en pleine mer dans les Caraïbes. C’est bel et bien une uchronie autant qu’un thriller. Ces deux tomes mériteraient d’avoir une suite. J’espère que Berthet et Duval nous concocteront d’autres histoires pour leur héroïne.

Nico T.1 Atomium-express – Berthet et Nico, Dargaud 2010
Nico T.2 Opération Caraïbes – Berthet et Nico, Dargaud 2010


Advertisements

Une réponse à “Nico T.1 & 2 – Berthet et Duval

  1. Pingback: Nico T3 : Femmes fatales – Berthet & Duval | Le Blog science-fiction de Marc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s